Hic jacet sepultus inclutvs rex Arturius in insula avalonia
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En route vers Avalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yenko
Retraité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7777
Age : 37
Localisation : En voyage
Humeur : Oh yeah!!
Alliance : Avalonien de cœur
Date d'inscription : 04/05/2007

Profil ingame
Fonction officielle: Co-fondateur et visiteur occasionnel
Classement:
Points:

MessageSujet: En route vers Avalon   Ven 18 Mai - 8:56

Le seigneur Yenko était en visite dans le chantier spatial orbital de Bandia la planète mère de son empire. L'ingénieur en chef était en train de lui donner les caractéristiques du fleuron de la flotte Atéanne.

- Monseigneur, je vous présente le Éan II. Il est trois fois plus grand que le Éan et presque six fois plus rapide. En espace conventionnel nous arrivons à 86% de la vitesse atteinte en hyper espace. Son armement est ce que nous avons de plus puissant. Le seul problème est que du fait de sa taille il doit rester en orbite mais des navettes sont prévues pour les liaisons jusqu'à la planète, elles servent aussi de navettes de sauvetage.

- Je vous félicite, c'est du très bon travail. Quand sera t'il prêt à appareiller?

- Il nous reste quelques tests à faire, le projet devrait être prêt d'ici trois jours.

- C'est parfait, ARRONAK m'a demandé d'aller sur Avalon avec le seigneur Jason, cela sera un bon test.

- Mais monseigneur, le Éan II n'a encore jamais volé, nous ne savons rien de sa fiabilité.

- Ce n'est rien, j'ai confiance en votre savoir-faire. Nous appareillerons dans trois jours une fois les tests finis.
Je vous laisse travailler.

Trois jours plus tard, le seigneur Yenko se trouvait sur la passerelle du Éan II, goutant la sensation d'être aux commandes d'un tel navire spatial. Jamais l'empire Atéan n'avait construit un vaisseau aussi majestueux et puissant. Le seigneur Yenko laissa la conduite de l'équipage au commandant Miller au moment de sortir de l'orbite de Bandia.

- Capitaine Miller?

- Oui monseigneur?

- Je vous laisse les commandes de votre merveille

- Merci monsieur.
Navigateur, rentrez les coordonnées de la planète mère du seigneur ARRONAK

Le Éan II fit un virage extrêmement serré pour un vaisseau de cette taille en direction du palais du Président de la Coalition des mondes perdus d'Avalon.
Pendant le trajet qui ne prendrais que quelques heures, grâce à la nouvelle propulsion, le seigneur Yenko en profita pour visiter plus amplement son nouveau vaisseau amiral.
L'ingénieur en chef lui indiqua sa navette privée, elle faisais partie de la première vague en cas d'évacuation. Le seigneur Yenko se tourna énervé vers l'ingénieur


- Qui a décidé de mettre ma navette dans les premières à partir? JAMAIS je ne laisserai des Atéans derrière moi!!

- Pardon monsieur, mais la décision à été prise par le sénat Atéan

- Je vais mettre les choses au clair à notre retour.

On lui montra le contrôle radar, le central armement, toutes les dernières technologies étaient utilisées.La visite continua par les appartements de l'empereur Atéan, ils étaient situés sur le haut de la coque du Éan II, les fenêtres permettaient une vue dégagée sur le vaisseau et l'espace sur près de 300°.

- Je vous félicite, la vue est magnifique

- Merci, monseigneur

- Je vais me reposer un peu, Préxus me préviendra quand nous serons en vue de la planète d'ARRONAK

L'ingénieur se retira pour laisser son empereur se reposer. Le seigneur Yenko était fier de voir de quoi étaient capables les Atéans. Il se demandait la réaction qu'aurait son ami ARRONAK en voyant ce vaisseau.
Le Éan II se déplaçait rapidement vers son objectif quand un message lui parvint de la part du capitaine Miller.


- Monseigneur, je sais que pour des questions de sécurité nous n'utilisons jamais la propulsion hyperespace, mais l'ingénieur nous demande de la tester.

- Faites capitaine, cette expédition est aussi un vol d'essai. Vous me tiendrez au courant des vitesses atteintes.

- Bien Monseigneur.

Le seigneur Yenko regarda par une fenêtre pour voir la distortion spatiale. Elle n'apparut pas sous la même forme que d'habitude. Elle prit des reflets iridescents qu'il n'avait encore jamais vus auparavant. Il appuya sur le bouton de communication avec la passerelle.

- Capitaine, que se passe t'il? Je n'avais encore jamais vu une distortion comme ça.

- L'ingénieur est comme un gamin, par rapport au Éan nous sommes déjà 20% plus rapides et c'est encore en augmentation.

- 20% vous dites?

- Ca viens de se stabiliser à 28% environ.

- J'arrive capitaine, nous sommes fixés repassez en espace conventionnel.

Le seigneur Yenko sorti de ses appartements pour rejoindre la passerelle. Il passa le reste du trajet aux cotés du capitaine Miller à regarder les résultats des tests. Le Éan II avait mis du temps à sortir du chantier spatial mais ça en valait le coup.

_________________
Sine Metu!
Avalon go Brách

Quelle est la différence entre une mini-jupe et un bon discours?
Il n'y en a pas... ça doit être assez court pour conserver l'attention mais assez long pour couvrir l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/dolphinspeedshop/
ARRONAK
Retraité


Nombre de messages : 1052
Age : 73
Date d'inscription : 04/05/2007

Profil ingame
Fonction officielle: Fonsident Prédateur
Classement: Top 552
Points: 1275000... pour le moment

MessageSujet: Re: En route vers Avalon   Sam 19 Mai - 4:31

GE, Planète-Mère du Nouvel - Empire

Capitale : GEOPOLIS Méga-métropole tentaculaire... un UNivers à elle-seule !

Le Nouvel - Empire du Seigneur ARRONAK est devenu une puissance Intergalactique non négligeable !

L'Empire des Neuf Muses dévasté, avait cédé la place à une formation en pleine expansion technologique. ARRONAK avait pris une décision cruciale en quittant les colonies de l'Empire des Neuf Muses ! Pari hasardeux, mais payant.

C'est à cela qu JASON songeait en se dirigeant vers le bureau de 'Empereur ARRONAK.
Qu'est ce que ce vieux visionnaire lui voulait encore ?

Non pas qu'il détestât le vieux Guerrier - le vieux Lion comme il l'appelait parfois - mais, depuis la ruine de l'Ancien Empire, ARRONAK mijotait un projet, dont seul, sans doute, son fidèle second, le Seigneur YENKO conniassait la teneur exacte.

JASON, homme dur et ténébreux que de nombreuses batailles avaient marqué tant dans son coeur que dans sa chair, n'aimait guère les ronds-de-jambes de la Cour de l'Empereur, il se sentait bien plus à l'aise au milieu de ses troupes, au coeur du combat.que dans les immenses couloirs feutrés du Palais Impérial.

Il pressentait que le vieux Lion lui réservait une mission tordue !

Une de plus, soupira-t-il à mi-voix.

De plus, il haïssait le protocole de la Cour... que de hypocrites, bougonna-t-il encore.

Ses réflexions amères l'avaient amené sans qu'il y prit garde devant la porte monumentale du bureau de l'Empereur.
Ul savait qu'il était attendu, mais, c'était pour lui à chaque fois une surprise de voir l'huis s'ouvrir devant lui avant même qu'il ne se fût annoncé.

Un majordome très (trop ?) stylé s'avança vers lui :

- Seigneur JASON, l'Empereur attend, Votre Seigneurie. Monseigneur veut-il se donner la peine d'entrer ...

- Et gnagna et gnagna... pensa JASON... puis à voix haute :

- Je vous suis, mon ami.


ARRONAK l'attendait visiblement avec impatience.

Le vieux Lion se leva prestement, malgré sa stature imposante, JASON, impressionné malgré lui par l'énergie que dégageait le vieux guerrier, ne put s'empêcher de penser :

- Décidément, Le vieux Lion semble toujours aussi redoutable que dans sa jeunesse...

Non, il ne le détesait pas, il l'admirait même, mais voilà... il ne le comprenait pas ! Un guerrier qui devient "mystique" ou qui court après des chimères, cela dépassait son entendement...
C'est avec déférence, néanmoins, qu'il s'inclina profondément devant l'Empereur.

- Vous m'avez fait mander, Maître ?...

- Oui, mon ami. Mais trêve de protocole, nous sommes entre nous et les épreuves que nous avons subies ensemble nous donnent bien le droit à la détente en ce lieu privé.

Intérieurement, JASON sut gré à son Maître de lui épargner la traditionnelle corvée protocolaire des salutations ampoulées de l'Empire.

ARRONAK reprit la parole aussitôt que JASON se fut installé face à lui.

- J'attends le Seigneur YENKO d'une heure à l'autre, son vaisseau est déjà annoncé aux portes de l'Empire.

- En effet Maître, nos Capteurs de phalanges ont détecté des radiations anormales vers DZETA... la masse déplacée est considérables, et, sans les identifiants de son vaisseau, nous aurions pu croire à un raid ennemi ! Nos batteries de missiles étaient déjà en alerte !

- Il l'a échappé belle, mon ami YENKO !! Il n'aurait pas apprécié que la fleur de sa technologie soit prise pour cible !...


Et il partit d'un immense éclat de rire qui secoua son immense carcasse...
Se reprenant, il enchaîna :

- La raison de ta présence ici est simple : Tu embarques avec lui dès son arrivée ! Une mission de la plus haute importance nous a été confiée par deux Empereurs Etrangers. Je ne peux me joindre à lui dans cette mission car les Intérêts de la Coalition doivent être gérés avec vigilance.

- Si je puis me permettre une question Maître, qui sont ces Empereurs et en quoi consiste cette mission ? Sont-se des Alliés puissants ?... et...

- Holà, mon ami... cela fait déjà trois questions !!!
l'interrompit ARRONAK

- Je ne peux encore te dévoiler l'identité de ces Princes, mais saches que cete mission a pour objet la recherche de la TERRE-MERE : AVALON La Mythique, l'insaisissable.
Un Monde perdu, oublié des Hommes, le berceau supposé de tous les habitants de cet Univers !


Le vieux Lion s'emportait !...

- Hem...excuses-moi JASON, je m'emballe. Mais il faut savoir que cela fait bientôt 20 ans que nos Explorateurs sillonnent l'Univers à la recherche de cette Terre.
Une vieille légende dit que celui qui en sera le Maitre pourrait devenir le Maître de l'Univers ! Il ne faut pas que cette Terre tombe en de mauvauses mains.
Notre mission est de la retrouver, la coloniser et la protéger.
Les Empereurs qui nous confièrent cette mission sont, selon toute vraisemblance, les Descendants d'une lignée de Chevaliers et Seigneurs dont les origines se perdent dans la nuit des Temps !


- Tu accompagneras donc le Seigneur YENKO dans cette quête et tu lui apporteras toute l'aide dont je te sais capable... je n'aurais pu confier cette têche à nul autre que toi, vu tes états deservice et eu égard à ta fidélité à l'Empire.
Prends donc toutes les dispositions nécessaires pour le succès de cette entreprise, je te confies la Sécurité de cette mission. Mon ami YENKO te donneras toutes les informations utiles durant votre voyage.
Bonne chance et gards-toi des dangers inconnus. Nous nous reverrons avant ton départ.


JASON svait que le vieux Guerrier lui signifiait ainsi son congé... il se retira donc, sans un mo,t après avoir salué l'Empereur.

Une grande tristesse l'envahit soudain... Un sombre pressentiment lui nouait la gorge... il embrassa GEOPOLIS d'un regard intense à travers les immenses baies du Palais Impérial, comme s'il avait su que c'était la dernière fois qu'il contemplait la merveilleuse Capitale du Nouvel-Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Yenko
Retraité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7777
Age : 37
Localisation : En voyage
Humeur : Oh yeah!!
Alliance : Avalonien de cœur
Date d'inscription : 04/05/2007

Profil ingame
Fonction officielle: Co-fondateur et visiteur occasionnel
Classement:
Points:

MessageSujet: Re: En route vers Avalon   Sam 19 Mai - 8:35

Le Éan II arriva en orbite de GE et se plaça en orbite géostationnaire. La navette du seigneur Yenko gagna le spatioport du palais de la planète. Le seigneur n'était pas encore venu sur la nouvelle planète du chef de la coalition. Les paysages étaient somptueux, verdoyants et enchanteurs.
La navette arriva au spatioport et s'arrima sur le quai T-30. Le seigneur Yenko lâcha les commandes pour prendre pied sur la planète suivi par son secrétaire et sa garde rapprochée.
Une escorte envoyée par le seigneur ARRONAK vint accueillir le visiteur.


- Bonjour monseigneur, les seigneurs ARRONAK et JASON vous attendent.

- Je vous suis, gardes, restez à la navette, Préxus tu viens avec moi.

Le secrétaire et les gardes s'écrièrent en coeur


- Bien monseigneur

Le seigneur Yenko et son secrétaire suivirent l'escorte jusqu'à une gigantesque porte qui s'ouvrit à leur approche.
Un autre serviteur les accueilli.


- Bonjour seigneur Yenko, c'est un honneur de vous voir en ces murs.

- Je te remercie, le seigneur ARRONAK est il présent?

- Il ne devrais plus tarder, ainsi que le seigneur JASON, il m'a demandé de vous faire patienter ici.

- D'accord

Le seigneur Yenko et Préxus prirent des sièges pour attendre le seigneur ARRONAK.

_________________
Sine Metu!
Avalon go Brách

Quelle est la différence entre une mini-jupe et un bon discours?
Il n'y en a pas... ça doit être assez court pour conserver l'attention mais assez long pour couvrir l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/dolphinspeedshop/
ARRONAK
Retraité


Nombre de messages : 1052
Age : 73
Date d'inscription : 04/05/2007

Profil ingame
Fonction officielle: Fonsident Prédateur
Classement: Top 552
Points: 1275000... pour le moment

MessageSujet: Re: En route vers Avalon   Lun 21 Mai - 12:36

Peu après le départ de JASON, ARRONAK avait suivi les manoeuvres d'appontement de la navette du Seigneur YENKO.

Il lui tardait de revoir son ami, car il savait que bien du temps s'écoulerait avant qu'ils puissent à nouveau se rencontrer.

La mission qu'il lui avait confiée devait entraîner l'EAN II aux confins de l'Univers à la (re)conquête de la Terre-Mère et de l'Ancien Empire d'Avalon.

Les documents dévoilés par les recherches des Galacto-Archéologues de l'Empire avaient établis formellement l'existence de la Terre, faisant ainsi s'écrouler un Mythe vieux de plusiieurs millénaires pour en faire une réalité tangible.

Qu'allaient-ils découvrir sur ce Monde ? Quel était cette mystérieuse mission que les Princes d'AVALON l'ANCIENNE voulaient confier à la Coalition ?
Quel était ce non moins mystérieux Ordre auquels ils appartenaient ?

Son ami, le Seigneur YENKO lui avait fait part de contacts pris avec l'un de ces Princes, un personnage froid, cynique et calculateur, imprégné jusqu'à la moëlle de sa Mission Divine comme il le disait lui-même.
Le Seigneur MIOTAS semblait un personnage bien étrange, mais apparemment investi d'une Mission Sacrée à laquelle on sentait qu'il ne dérogerait pas, selon les dires de YENKO.
Cette desciption un peu glaciale semblait tempérée par le fait que MIOTAS était un homme d'une droiture et d'une fidélité inébranlables à sa cause et à son Seigneur, un personnage étrange et mystérieux nommé BOSAN.

C'est sous la coupe de ces Seigneurs que la Coalition allait sans doute tomber, si celle-ci acceptait l'étrange mission qui lui incombait par héritage.

Le vieux Lion en était là de ses réflexions lorsque son Majordome lui annonça l'arrivée de son ami accompagné de son secrétaire... son Âme damnée, pensa-t-il en se moquant ainsi gentiment du pauvre PREXUS, toujours embarqué dans les pires galères...

- Ne faites pas attendre mes amis ! dit-il d'une voix forte, comme à l'accoutumée... et il ajouita :

- Faites mander le Seigneur JASON de toute urgence également, il est prévenu.

Sans plus attendre, il s'avança à la rencontre des ses amis qui, déjà, franchissaient le seuil de l'imposant bureau de l'Empereur.

- Aaaahh, mes amis ! Quel bonheur de vous revoir ! YENKO !! Dans mes bras !...Et ce pauvre PREXUS, toujours sur la brèche !...

JASON ne devait pas être bien loin car il réussit à se faufiler dans la pièce sur les talons de YENKO et PREXUS.
Il les aimait bien ces deux-là...
Il avait une tendress particulière pour le petit PREXUS, toujours attaché aux talons de son Maître comme un brave toutou.
Mais il savit qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, PREXUS, malgré sa petite taille s'était révélé un guerrier redoutable avant ce terrible accident qui lui coûta l'amputation de la jambe droite 20 ans auparavant.
L'intervention héroïque de YENKO, alors Enseigne de vaisseau, l'avait tiré de l'épave de son chasseur Galactique en flammes lors d'un atterissage forcé sut Titéa. Depuis, il vouait à l'Empereur YENKO, une reconnaissance à toute épreuve et une fidélité qui eut pu aller jusqu'à la mort.
La médecine de l'Empire Titéen avait fait des miracler, si bien que PREXUS se mouvait comme s'il avait ses deux jambes.
Mais cet accident devait lui interdire désormais toute action guerrière. C'est pourquoi, dès sa convalescence, il reprit de hautes études ce qui lui permit d'accéder à de hautes fonctions auprès du Seigneur YENKO, devenu entretemps Empereur de TITEA.

- Eh, bien, toute l'équipe est au complet à présent... Je ne dois plus faire les présentations, vous vous connaissez tous. Lança ARRONAK et enchaînant immédiatement :

- J'ai fait établir votre plan de vol, vos coordonnées et vos instructions sont consignées dans cet holotransmetteur.
Une fois à bord de l'ÉAN II, il vous suffira de le connecter à l'ordinateur de bord. De cette manière, non seulement vous pourrez suivre l'évolution de votre mission, mais vous serez reliés en permanence avec mon Quartier-Général et celui d'AVALON L'ANCIENNE.
Je crois que les Princes de cet Empire attendent de vos nouvelles avec impatience.
Je vous propose donc de passer votre dernière nuit ici - une suite vous a été réservée - et de vous mettre en route dès l'aurore demain matin.


Le vieux Guerrier, visiblement ému, s'avança vers ses amis et leur donna à tous une accolade fraternelle.

- Allez, maintenant !

Et il se détourna vivement, se campa face à l'immense baie vitrée dominant GEOPOLIS, signifiant ainsi à ses hôtes que l'entretien était terminé.

Tous se retirèrent discrètement... Ils savaient que lorsque le Vieux Lion agissait ainsi c'était pour masquer une vive émotion...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers Avalon   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers Avalon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cartes] {La Route vers Fondcombe} Région Inexplorée/Sentinelle Endormie/Embuscade Orque/Poursuite Nocturne - Réponse de Dadajef [Résolu]
» En route vers les abysses
» [La Route vers Fondcombe] Discussion générale
» La route vers le... 6ème sens
» Comment faire des remparts, des tours, des terrasses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre d'Avalon :: La place publique :: Rôle-play-
Sauter vers: